LE CLUB

NOTRE SITE OFFICIEL: http://basketmjcnoeux.sur-internet.fr
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le sacre des Spurs et de Parker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FAB
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 600
Age : 56
Localisation : PAS DE CALAIS
Date d'inscription : 27/05/2005

MessageSujet: Le sacre des Spurs et de Parker   Sam 16 Juin - 9:37

Finales NBA 2007
Le sacre des Spurs et de Parker
Tony Parker a remporté la nuit dernière son troisième titre NBA





TONY PARKER, PETIT MAIS GRANDIOSE
Par Xavier COLOMBANI


Les San Antonio Spurs remportent leur quatrième titre en neuf saisons grâce à une quatrième victoire en quatre matches face à Cleveland (83-82). Mais contrairement à 1999, 2003 et 2005, le MVP de la finale n'est pas Tim Duncan mais bien Tony Parker, le premier Européen à remporter ce
trophée.

Il n'en revient pas... Tony Parker avec les trophées de champion et de MVP de la finale. (Reuters)

PARKER REJOINT SON IDOLE, MICHAEL JORDAN
«Ce que Tony Parker a fait en finale cette année, c'est ce qu'avait fait Zinedine Zidane le 12 juillet 1998»,
dixit Jacques Monclar. Et comme pour "Zizou", on ne pourra réellement
saisir ce que représente "TP" dans le basket français que quand il sera
parti. Pour l'instant, on ne peut guère que regarder avec des jumelles
ce petit bout d'homme de 1,85 m, souvent dépassé d'une tête par ses
adversaires, flotter très haut dans un ciel teinté de Bleu, assis sur
un trône au Panthéon des basketteurs. Jerry West, le premier MVP de la
finale en 1969 (et le seul perdant), suivi de Kareem Abdul-Jabbar,
Magic Johnson, Larry Bird, Michael Jordan, Hakeem Olajuwon, Shaquille
O'Neal, Tim Duncan et le dernier en date, Dwyane Wade... Mettez en
parallèle une autre liste, celle des clubs de Tony Parker : Fécamp et
Mont-Saint-Aignan en guise de terrains des premiers pas, le pole
régional de Normandie, puis l'INSEP pour la formation, Paris - PSG puis
PBR - pour la découverte du professionnalisme puis une longue aventure
avec San Antonio en NBA après la 28e place dans la Draft 2000. Le
comparatif se résume en un mot : improbable.


LES SPURS AU TOP, LES CAVS À LA...

Les San Antonio Spurs deviennent la quatrième franchise à gagner plus de
trois titres en NBA après les Lakers (Minneapolis puis Los Angeles),
les Boston Celtics (les plus titrés) et les Jordan Bulls (basés à
Chicago). Les Texans réussissent leur premier sweep (4-0) à ce niveau
face à des novices totalement dépassés. Les Cleveland Cavaliers battent
le record de faiblesse offensive de Baltimore en 1971 avec 322 points
inscrits contre 376. Papa d'un deuxième enfant depuis jeudi matin,
LeBron James a souffert pour son baptème du feu. Mais il devrait
revenir.

Improbable comme sa capacité à transpercer les défenses, à contourner lesintérieurs, à rendre poreux les coffre-forts et à priver de solution les forts en thème. Improbable mais tellement réel, à l'image de ces points
accumulés comme des perles sur un collier par une pré-adolescente :
sans lassitude mais avec minutie et légéreté. Réel et très tangible, ce
qui fait de ce trophée de MVP un monument de plaisir, de fierté et
d'incrédulité en France, mais aussi un bloc de légitimité et un grand
pas dans l'histoire des sports US. Si Olajuwon et Duncan ne sont pas
nés américains, ils ont appris le jeu aux Etats-Unis avant d'endosser
le maillot de feu la Dream Team. Parker est le premier MVP de
la finale né, formé et international à l'étranger. Cette récompense
parachève douze mois de très, très grandes premières pour les
représentants du Vieux Continent en NBA après la première place de la
Draft de l'Italien Andrea Bargnani et le titre de MVP de la saison
régulière de l'Allemand Dirk Nowitzki. Après avoir pris sa revanche
dans les compétitions internationales, l'Europe a conquis une Ligue qui
se targue de sacrer des "champions du monde".
Parker est un précurseur, mais il n'a en rien bénéficié d'un coup de pouce. Son troisième titre de champion, après 2003 et 2005, annés impaires sans
impasses, existe essentiellement grâce à l'alchimie implacable des
Spurs et à la présence de la poutre Tim Duncan auprès du grand
architecte de l'univers texan, Gregg Popovich. Mais sa récompense
individuelle a été obtenue, elle, à la force du poignet. Il était dit
que le titre serait attribué au membre du Big Three de San
Antonio qui ne passerait au travers d'aucun match, entendu que LeBron
James ne parvenait pas à sortir de l'enfer vécu par Cleveland. Décisif
dans le match n°4 avec 13 points dans le dernier quart-temps, après que
les Cavs ont réussi un 11-0 pour passer devant (63-60, 42e), Manu
Ginobili (27 pts) avait "déchiré" sa troisième manche (3 pts à 0/7).
Tim Duncan a plié deux jours plus tard. A la mi-temps du quatrième et
dernier match, "Dream Tim" pointait à 2 points à 0/5 et Parker à 15 à
6/7. L'histoire était en marche et la dernière période fût la seule où
le Français a paru fébrile, se contenant vite de distribuer la balle à
ses coéquipiers. "TP", meilleur marqueur de la finale (24,5 pts/match)
aura atteint la barre des 10 unités à chaucun de ses matches de
play-offs. Pas étonnant quant on connaît le poids de son expérience,
puisqu'il est devenu aussi le plus jeune joueur à atteindre les 100
matches en play-offs devant Kobe Bryant. Il faut dire que Bryant, lui,
n'a jamais été MVP de la finale...
(L'EQUIPE)


San Antonio, et son meneur Tony Parker, désigné MVP de la finale, ont
remporté le Championnat NBA, en s'imposant face à Cleveland 83 à 82
lors du match 4, à Cleveland.En quatre matches, "TP", qui remporte son
3e titre NBA (2003, 2005 et 2007) a terminé trois fois meilleur
marqueur de son équipe, avec une moyenne de 24,5 points par match.Tony Parker est le premier Européen à être désigné MVP de la finale,
distinction remise depuis 1969. Le Français, 25 ans, remporte son
troisième titre NBA avec les Texans, en finissant ce match avec 24
points, 7 rebonds.Grâce à ces quatre succès en autant de
matches, San Antonio remporte le 4e titre de son histoire après ceux de
1999, 2003 et 2005. Le pivot Tim Duncan est le seul joueur des Spurs à
avoir disputé les trois finales précédentes. A chaque fois, il avait
même été désigné MVP.Malgré 8 points d'avance à l'attaque du
dernier quart-temps (60-52), les Spurs ont laissé revenir les Cavaliers
qui ont même mené pour la première fois de cette finale à moins de 8
minutes de la fin. Mais les Texans, grâce à l'Argentin Manu Ginobili
ont résisté et se sont imposés logiquement.Lors de la saison
régulière, San Antonio avait terminé 3e de la Conférence Ouest, avec un
bilan de 58 victoires et 24 défaites, tandis que Cleveland s'était
classé 2e de la conférence Est (50-32).San Antonio succède à Miami, qui avait battu Dallas l'an passé (4-2).

Yvan Mainini (Président de la FFBB) : "Nous sommes bien évidemment très heureux pour Tony Parker et ses coéquipiers des San Antonio Spurs. Il est aujourd’hui, plus que jamais, la fierté du basket français. Par son attitude, Tony Parker a su emmener les Spurs à un quatrième titre NBA et a su s’imposer comme l’un des tous meilleurs joueurs du monde. La Fédération Française de BasketBall est fière, ce titre de MVP des finales souligne la qualité du travail de formation entrepris depuis de nombreuses années. Aujourd’hui, Tony Parker fait partie des plus grands, il est le symbole d’une France qui gagne et un modèle à suivre pour les jeunes basketteurs."

_________________
Amitiés sportives

FAB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://basketmjcnoeux.sur-internet.fr/
celine



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Le sacre des Spurs et de Parker   Mar 19 Juin - 12:20

tony parker le plus grands basket de l'histoire du basket français j'ai lu sa dans un magasine waou lool
l'idol de toute une génération et aussi un exemple pour toute les basketteuse et basketteur français comme quoi ya pa que les américains qui réussisse dans le basket
merci a toi TP pour ces spectacle magnifique que tu nous donne en jouant
il est le meilleur et le restera toujours en tous cas pour moi parkerette =)
waou c'est venu tous seule:D

merci au filles pour cette saison super je vous adore toute trés fort et allez noeux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le sacre des Spurs et de Parker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tony Parker met des "billes" dans l'Asvel ???
» Scott Parker
» Tj parker au SLUC
» SACRE CERISE!!!!
» Tony Parker aux All Star Game 2006 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUB :: LE BASKET :: LE BASKET ETRANGER :: LES SPURS-
Sauter vers: