LE CLUB

NOTRE SITE OFFICIEL: http://basketmjcnoeux.sur-internet.fr
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1er tour 19/08/06 FRANCE 70 ARGENTINE 80

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FAB
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 600
Age : 56
Localisation : PAS DE CALAIS
Date d'inscription : 27/05/2005

MessageSujet: 1er tour 19/08/06 FRANCE 70 ARGENTINE 80   Sam 19 Aoû - 20:59


Mickaël Pietrus et la France stoppés par Manu Ginobili

GROUPE A
FRANCE perd face à l'ARGENTINE 70-80
Liban bat Venezuela 82-72
Nigeria bat Serbie 82-75

Groupe B
Angola bat Panama 83-70
Allemagne bat Japon 81-70
Espagne bat Nouvelle-Zélande 86-70

Groupe C
Australie bat Brésil 83-77
Grèce bat Qatar 84-64
Turquie bat Lituanie 76-74

Groupe D
Etats-Unis bat Porto-Rico 111-100
Slovenie bat Senegal 96-79
Italie bat Chine 84-69

Ginobili, trop fort
La France a débuté son Mondial sur une défaite face à l’Argentine, championne olympique (80-70), portée par un superbe Emanuel Ginobili (25 pts). Mais les Bleus ont tout de même présenté un visage séduisant et qui laisse des raisons d’espérer pour la suite de la compétition.

Championne olympique en titre et présentant une escouade au complet, l’Argentine était particulièrement attendue au Japon. Mais la France, même privée de Tony Parker, n’a que faire de ce statut lors des premières minutes, à l’image d’un Mickaël Gélabale aérien (7-4). Mais la machine de guerre sud-américaine finit par se mettre en branle avec comme fer de lance sa star, Emanuel Ginobili. A longue distance comme sur les drives, le joueur des Spurs accumule les points, bien aidé en cela par un corps arbitral ne laissant aucune latitude aux défenseurs tricolores. Le cinq argentin fait alors étalage de sa complémentarité. Ses éléments se connaissent par cœur et se trouvent avec une belle fluidité. Résultat des courses 8 sur 12 aux tirs en six minutes et une avance de neuf unités (11-20).

Mais la France s’accroche avec notamment l’entrée en jeu de Florent Pietrus, qui marque un durcissement de la défense et une plus grande présence sur les lignes de passe. Les remplaçants argentins sont peu convaincants alors que Yannick Bokolo par exemple, apporte du peps à des Bleus qui signent un 12-2 pour repasser en tête avant que Ginobili, toujours lui, ne convertisse trois lancers-francs juste avant la fin du quart-temps (23-25).

La suite est plus poussive pour la France qui peine à trouver des solutions sur jeu placé. Ginobili reprend son festival et trouve en Ruben Wolkowyski un soutien de poids. L’ancien Sonic fait apprécier son opportunisme et son fameux shoot de loin pour refaire un écart (29-36), imité quelques secondes plus tard par le taureau Nocioni. Les frères Pietrus ont bien tenté d’alimenter la marque mais le bilan est sévère pour la France : 33-44 à la pause.

Le scenario est relativement similaire à la reprise. L’Argentine reste muette trois longues minutes mais les Bleus n’en profitent pas. Luis Scola, assez discret jusqu’alors, en profite pour remettre son équipe sur les rails. La France est au bord de la rupture (40-54) mais une nouvelle fois, c’est la panthère Bokolo qui sonne la révolte. Le jeune manceau est d’une agressivité exceptionnelle et ramène les siens à coup de pénétrations et d’interceptions, l’une d’entre-elles ponctuée d’un somptueux dunk à deux mains. Et lorsque Boris Diaw retrouve le chemin du panier, un 10-2 a replacé les hommes de Claude Bergeaud à portée de fusil (50-56, 30e). Dommage simplement d’avoir laissé échapper quelques lancers-francs en cours de route.

Les deux adversaires sont désormais bien en rythme et échangent les paniers. Sentant sans doute le pays en danger, Ginobili remet le nez à la fenêtre et deux de ses coups de patte donnent de l’air aux bleus et blancs (60-70). La zone mise en place par les coaches français a toutefois bien gêné les Argentins qui sont ensuite fébriles sur le pressing tricolore, alors que les dernières secondes s’approchent. Après une interception conclue par Joseph Gomis, un tir à trois-points avec la faute de Bokolo flirte avec le cercle. Ce shoot aurait pu changer la donne même si la France est à cinq longueurs dans la dernière minute (68-73). Ginobili prend alors ses responsabilités et malgré une superbe défense de Turiaf, décoche un tir fabuleux à sept mètres au buzzer des 24 secondes. C’est le coup de grâce. Les dernières actions sont anecdotiques et l’Argentine s’impose 80-70.

Dans la poule
C’est du groupe de la France qu’est venu la première surprise du Mondial 2006. Les Serbes, double champions du Monde en titre, ont en effet été dominés de bout en bout par le Nigeria. Privés de ses plus grandes stars, retraitées ou absentes, la Serbie a envoyé au Japon une équipe extrêmement jeune et dépourvue d’expérience internationale. Et ces novices ont terriblement souffert face à des Africains aux qualités athlétiques impressionnantes et qui ont habilement masqué leur faiblesse en meneur en décalant sur le poste Ime Udoka. L’ancien joueur de Vichy, aux New York Knicks l’an passé, a parfaitement dirigé la manœuvre (18 pts, 7 rbds, 5 pds) face à un Igor Rakocevic trop esseulé (20 pts). Le Liban a quant à lui signé une victoire symbole contre le Venezuela, après une préparation très perturbée par la situation au Moyen-Orient. Mais les deux équipes ont présenté un niveau de jeu particulièrement faible qui ne devrait pas leur permettre de prétendre à la qualification.

_________________
Amitiés sportives

FAB


Dernière édition par le Sam 19 Aoû - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://basketmjcnoeux.sur-internet.fr/
FAB
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 600
Age : 56
Localisation : PAS DE CALAIS
Date d'inscription : 27/05/2005

MessageSujet: 1er tour - 19/8/2006   Sam 19 Aoû - 21:07

1er tour - 19/8/2006
http://www.allbasketball.com/mondial2006/classement.php

RESULTATS
Groupe A
Venezuela - Liban 72-82
Serbie - Nigeria 75-82
Argentine - France 80-70

Groupe B
Allemagne - Japon 81-70
Angola - Panama 83-70
Espagne - N. Zélande 86-70

Groupe C
Brésil - Australie 77-83
Grèce - Qatar 84-64
Turquie - Lituanie 76-74

Groupe D
Porto Rico - USA 100-111
Slovénie - Sénégal 96-79
Chine - Italie 69-84


CLASSEMENT

Groupe A (Miyagi) Pts V D Att Def
1 Argentine 2 1 0 80 70
2 Liban 2 1 0 82 72
3 Nigeria 2 1 0 82 75
4 France 1 0 1 70 80
5 Serbie 1 0 1 75 82
6 Venezuela 1 0 1 72 82

Groupe B (Hiroshima) Pts V D Att Def
1 Allemagne 2 1 0 81 70
2 Angola 2 1 0 83 70
3 Espagne 2 1 0 86 70
4 Japon 1 0 1 70 81
5 N. Zélande 1 0 1 70 86
6 Panama 1 0 1 70 83

Groupe C (Shizuoka) Pts V D Att Def
1 Australie 2 1 0 83 77
2 Grèce 2 1 0 84 64
3 Turquie 2 1 0 76 74
4 Brésil 1 0 1 77 83
5 Lituanie 1 0 1 74 76
6 Qatar 1 0 1 64 84

Groupe D (Hokkaido) Pts V D Att Def
1 Italie 2 1 0 84 69
2 Slovénie 2 1 0 96 79
3 USA 2 1 0 111 100
4 Chine 1 0 1 69 84
5 Porto Rico 1 0 1 100 111
6 Sénégal 1 0 1 79 96
Note : les quatre premiers de chaque groupe sont automatiquement qualifiés pour la phase finale.

_________________
Amitiés sportives

FAB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://basketmjcnoeux.sur-internet.fr/
FAB
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 600
Age : 56
Localisation : PAS DE CALAIS
Date d'inscription : 27/05/2005

MessageSujet: Pas si loin, les Argentins...   Sam 19 Aoû - 21:13


Bokolo a réalisé une première en fanfare.

Pas si loin, les Argentins...
19/08/2006

L'équipe de France a entamé son tournoi mondial par une défaite face au champion olympique argentin (80-70). Bien que privés de Tony Parker blessé au doigt, les Tricolores ont tenu tête aux coéquipiers de Ginobili. Il leur aura manqué sans aucun doute un peu de réussite dans les tirs, notamment aux lancers francs. Une défaite qui ne modifie pas la donne pour les Bleus qui devront néanmoins inverser la tendance dès dimanche face à une équipe de Serbie qui a chuté contre le Nigeria (75-82)!

Bokolo a réalisé une première en fanfare.Les Bleus attendaient ce rendez-vous avec impatience. Après le coup de tonnerre lié à la blessure de TP, l'équipe de France était attendue au tournant. La réponse n'en fut que plus belle. Car malgré la défaite, il y a beaucoup de très bonnes choses à retenir de cette rencontre inaugurale. Une entrée dans le tournoi mondial plutôt efficace. Il fallait en effet avoir du coffre pour contrer les Ginobili, Nocioni et autre Scola. Une équipe qui évolue ensemble depuis si longtemps qu'elle peut se trouver les yeux fermés.

D'entrée de jeu, les Argentins évoluent à un très niveau, montrant une adresse aux tirs et un jeu collectif bien plus étincelants que pendant tous ses matches de préparation. Il faut sans doute mettre ce retour aux premières loges à l'arrivée de la compétition... Un temps désarçonnés puisque menés 9-18 après notamment une interception puis un trois points de Ginobili, les Français vont apporter une première réaction très encourageante pour la suite de la compétition. Car cette équipe a du cœur et elle va le montrer. Avec deux tirs primés de Jeanneau et Diaw et à une interception du culotté Bokolo, les Bleus prennent même la tête des opérations 23-22 à quelques secondes de la fin du premier quart-temps.

Un petit trou d'air

Les Sud-Américains, au métier tournent toutefois en tête 25-23 avant de passer un coup d'accélérateur durant tout le deuxième acte. Le cinq en place Foirest-Turiaf-Diaw-Bokolo-F. Pietrus semble quelque peu désarçonné et surtout maladroit sur quelques détails qui comptent. Les premiers pas de Johan Petro ne changent rien à la donne et la pause intervient sur un deuxième tir manqué de Gelabale à trois points malgré une position franchement ouverte (44-33)...

Ce petit trou d'air passé, les Bleus vont relever la tête et faire jeu égal face à leur illustre adversaire jusqu'au bout. Une statistique vient d'ailleurs corroborer cet état de fait puisque les Argentins ne marqueront pas le moindre point durant les quatre premières minutes pour terminer le troisième tiers avec seulement 12 unités au compteur. Il faut dire que les hommes de Bergeaud se sont adaptés au coup de sifflet permissif des arbitres... En remportant ce troisième acte 17-12, les Bleus se relancent dans le match (50-56).

Place à la Serbie

Très bon pour le moral des troupes et de toutes les troupes car l'entraîneur a fait confiance à tout le groupe pour ce premier rendez-vous mondial. Il aura même pu noter l'arrivée de Mamoutou Diarra dans les tribunes. Une aide supplémentaire qui ne sera pas suffisante. Et pourtant, le pressing français aura bien failli payer. Dans le coup, les Bleus sont passés tout près lorsque Bokolo à une minute du terme manquera un trois points entré puis ressorti. Avec la faute en prime cela faisait potentiellement –3... Mais ce ne seront que 3 lancers francs et deux réussites. Le mal tricolore lors de ce premier match, 15/26 à 58% ce n'est franchement pas suffisant !

Dans la foulée, Manu Ginobili va au bout de ses 24 secondes et claque un trois points définitif. Les Tricolores terminent à –10 (70-80). Si près, si loin... Mais l'état de forme de Weis très à son aise, la rapidité des mobylettes Bokolo et Gomis, la bonne entrée de Jeanneau ou encore le prise de décision de Diaw seront autant d'atouts pour la suite de la compétition. Le prochain acte contre une équipe de Serbie qui a subi la loi du Nigeria devrait donner le ton, pour de bon, de ce Mondial...

_________________
Amitiés sportives

FAB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://basketmjcnoeux.sur-internet.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1er tour 19/08/06 FRANCE 70 ARGENTINE 80   Aujourd'hui à 2:49

Revenir en haut Aller en bas
 
1er tour 19/08/06 FRANCE 70 ARGENTINE 80
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TOUR DE SAN LUIS --Argentine-- 23 au 29.01.2012
» Trip de 4200km en Amérique Latine (Argentine / Bolivie)
» COUPE DAVIS 2012 1er TOUR : infos, photos et vidéos
» Euregio Tour
» Tour d'Emilie (1.1) le 9 octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUB :: LE BASKET :: LE BASKET FRANCAIS :: CHAMPIONNAT DU MONDE MASCULIN JAPON 2006-
Sauter vers: