LE CLUB

NOTRE SITE OFFICIEL: http://basketmjcnoeux.sur-internet.fr
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des Grecs au dessus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FAB
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 600
Age : 56
Localisation : PAS DE CALAIS
Date d'inscription : 27/05/2005

MessageSujet: Des Grecs au dessus   Jeu 3 Aoû - 21:00

Des Grecs au dessus


Tony Parker a été élu meilleur joueur du Tournoi d’Athènes mais cela n’aura pas suffit aux Bleus pour gagner face à la Grèce.

Les Français n’ont mené qu’une mi-temps avant de s’écrouler face à la défense et l’adresse des Grecs Champions d’Europe : 56-70. Tony Parker termine meilleur marqueur de la rencontre avec 20 points et MVP du tournoi, une maigre récompense pour le meneur de jeu Tricolore. Les Bleus s’envolent dès jeudi matin pour Berlin.

Le match débute avec 15 minutes de retard à cause d’un problème de tableau d’affichage tombé en panne.

« La défense est le socle de l’Equipe de France », dixit Claude Bergeaud. Les Bleus ont appliqué cette phrase à la perfection dans ce premier quart-temps laissant les Grecs à 8 points. Derrière un Frédéric Weis impérial dans la raquette qui muselle Papadopoulos et ses 2,10 m, les Bleus prennent 5 longueurs d’avance après 5 minutes de jeu (7-2) sur un Dunk du pivot Tricolores. Le ballon circule vite et les intérieurs Français sont à la conclusion. 15-8 à la fin du quart-temps.

Les Grecs sont maladroits et ne trouvent pas la mire sur les tirs ouverts. Les pertes de balles s’enchaînent des deux côtés. Après 13 minutes de temps de jeu les coéquipiers d’Aymeric Jeanneau mènent tout de même de 9 points (19-10). L’entrée en jeu du bulldozer « grec » Shortsanitis, va déclencher la mécanique des Hellènes passant un 7-0 en deux minutes (19-17), grâce à Spanoulis notamment. Temps-mort France et Parker reprends la mène. Claude Bergeaud fait tourner son effectif, et TP redonne de l’air (24-19). L’adresse des Grecs dans leur salle revient et c’est au tour de Chatzivrettas d’être à la fête et de marquer 6 points de suite permettant aux siens de passer devant (24-25, 18ème ). Mais Parker (12 points à la pause) a la main chaude et répond derrière la ligne des 6,25m. Foirest sur un rebond offensif permet au buzzer de garder la main à la mi-temps (29-27).

La Grèce est une équipe de série et sert toujours le joueur qui a la main chaude. Diamantidis, le bourreau des Français au dernier Eurobasket, refait passer les siens devant (31-32 puis 33-36, 24ème) et Claude Bergeaud prend un temps-mort. Les adversaires des Français appuient et les Bleus sont en panne sèche offensivement et encaissent un 6-0 (33-40, 27ème). Seuls Parker et Diaw réussissent à marquer (10 points à eux deux) et les Grecs semblent aller trop vite pour les Français (39-49, 30ème).

A la sortie du banc, Shortsanitis enfonce encore un peu plus le clou dans la raquette et donne 15 longueurs d’avance aux Hellènes (39-54). Avec un point marqué en 5 minutes (lancer-franc de Mike Pietrus), les Bleus ne semblent pas en mesure de faire face aux Champions d’Europe, l’énervement est palpable, Mike Pietrus prend une faute technique et l’écart enfle : (40-61). Les Français n’y sont plus, même si Gelabale et Paker reduisent l’ardoise. Score final : 56-70.

Les Bleus s’envolent jeudi matin pour Berlin où ils joueront deux rencontres amicales, vendredi, face à l’Italie et samedi soir face à l’Allemagne ou la Turquie.

France – Grèce : 56-70 (15-8, 14-19, 10-22, 17-21)
Arbitres : Lazaros VOREADIS (Gre), Fabbio FACHINI (ita), Dubravko MUHVIC (Cro).
4600 spectateurs

Les marqueurs :
France :
Bokolo 0, Gelabale 8, Jeanneau 0, Foirest 5, Pietrus M 4, Parker 20, Diarra 0, Pietrus F 5, Julian 4, Diaw 8, Turiaf 0, Weis 2.
Ne jouent pas : Gomis, Pétro.
Entraîneur : Claude BERGEAUD

Grèce :
Zisis 6, Spanoulis 11, Vasilopoulos 0, Fotsis 10, Chatzivrettas 6, Ntikoudis 4, Tsartsaris 1, Diamantidis 9, Papadopoulos 6, Kakiouzis 9, Papamakarios 0, Shortsanitis 8.
Entraîneur : P.YIANNAKIS

_________________
Amitiés sportives

FAB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://basketmjcnoeux.sur-internet.fr/
FAB
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 600
Age : 56
Localisation : PAS DE CALAIS
Date d'inscription : 27/05/2005

MessageSujet: Re: Des Grecs au dessus   Ven 4 Aoû - 10:16


Boris Diaw, auteur de 8 points, n'a pas pu éviter la défaite aux Bleus.

Il fallait bien que cela arrive un jour. Après six matches de préparation au Mondial sans défaite, l'équipe de France a perdu son invincibilité mercredi soir lors du tournoi d'Athènes. Opposés aux Grecs lors de l'ultime journée, les Bleus ont plié face aux champions d'Europe 70-56 après être totalement passés à côté de leur seconde période. Plus que la perte de l'épreuve qui revient aux Hellènes, c'est la lourde défaite que vont vite devoir digérer le hommes de Claude Bergeaud. Le tournoi de Berlin, qui débute vendredi avec un match contre l'Italie, devrait les y aider.
Boris Diaw, auteur de 8 points, n'a pas pu éviter la défaite aux Bleus.
Le report du coup d'envoi de la rencontre de quinze minutes en raison d'un tableau d'affichage récalcitrant n'avait pourtant pas semblé affecter les Bleus. Lancés tambour battant dans cette « finale » du tournoi d'Athènes – les deux équipes invaincues se disputaient la victoire lors de cette troisième et ultime journée -, les hommes de Claude Bergeaud, très vite, prenaient le dessus sur leurs hôtes d'un soir. S'appuyant sur une excellente défense, les Tricolores faisaient totalement déjouer les Grecs, incapables de trouver la mire durant toute la durée du premier quart-temps. Après dix minutes de match, les Français menaient donc 15-8.

Si les champions d'Europe trouvaient enfin de l'adresse lors du deuxième acte, les coéquipiers de Boris Diaw parvenaient à faire à peu près jeu égal et rentraient aux vestiaires à la pause avec un maigre, mais précieux avantage de deux points (29-27). Malheureusement, la physionomie de la partie allait totalement changer après le repos. Maladroits offensivement, les Bleus ne parvenaient plus à maintenir leur intensité en défense et les Hellènes n'en demandaient pas plus pour prendre les commandes de la rencontre. Auteurs de dix petits points lors du troisième quart-temps, et concédant 22 unités aux coéquipiers de Diamantidis – celui-là même qui avait crucifié les Français en plantant le shoot à trois points de la victoire des Grecs à trois secondes du terme de la finale de l'Euro 2005 – les Tricolores se retrouvaient derrière au moment d'aborder les dix dernières minutes (39-49).

Bergeaud pas aidé

Mais les derniers assauts des Bleus, à l'initiative de Parker (20 points), Diaw (8 points) et Gelabale (8 points) n'allaient rien changer. Sûre de sa force, la Grèce pliait la partie 70-56, montrant du même coup qu'il faudra vraiment compter sur elle lors du Mondial au Japon à la fin du mois. Malgré la défaite, la première en sept matches de préparation, les Français aussi restent de sérieux outsiders. Reste que mercredi soir, dans une salle qui enfin ne sonnait plus creux (4600 supporters contre 100 seulement lors de leurs deux premiers matches), l'équipe de France a pu mesurer le travail qui lui reste à accomplir avant de s'estimer prête pour la grande échéance.

Dans la lutte pour les deux places restantes au sein de la sélection, Bergeaud avait laissé au repos Johan Petro et Joseph Gomis, qui avaient pour le moment joué toutes les rencontres, tandis que Ronny Turiaf et Yannick Bokolo, laissés dans les tribunes face à l'Italie, enchaînaient leur deuxième match en deux jours. En verve contre les Croates, Turiaf et Bokolo ont été très discrets ce soir. Aucun point pour l'un, comme pour l'autre, ils n'ont sans doute pas aidé leur entraîneur dans ses choix. Le tournoi de Berlin, qui débute vendredi, et qui proposera aux Bleus un nouveau match face à l'Italie, puis le lendemain contre la Turquie ou l'Allemagne, donnera peut-être plus d'informations au coach tricolore.

_________________
Amitiés sportives

FAB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://basketmjcnoeux.sur-internet.fr/
 
Des Grecs au dessus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toit ouvrant panoramique, sifflement au dessus de 110 km/h
» plaque au dessus des repose pieds
» Quand on n'est pas dessus, ça se conduit comment un Brompton ??
» le bidule au dessus du carbu ?
» ca peut vous tomber dessus ..........!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUB :: LE BASKET :: LE BASKET FRANCAIS :: CHAMPIONNAT DU MONDE MASCULIN JAPON 2006-
Sauter vers: